Aller au menu Aller au contenu
Laboratoire
Laboratoire
Laboratoire

> Laboratoire > Media

Conversion de la pâte Kraft blanchie en pâte à dissoudre et en cellulose microfibrillée

Publié le 2 juin 2022
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Soutenance 19 mai 2022

Andrea Estefania Vera Loor, doctorante du LGP2, a soutenu sa thèse : "Nouvelle utilisation du peroxyde d'hydrogène pour convertir la pâte kraft blanchie en pâte à dissoudre et en cellulose microfibrillée".

Cette thèse de doctorat a été préparée à l'Université Grenoble Alpes sous la direction de Nathalie Marlin, Maître de Conférences HDR, et le co-encadrement du Professeur Gérard Mortha (Grenoble INP-Pagora / LGP2).

Andrea Estefania Vera Loor a présenté les résultats de sa recherche intitulée Nouvelle utilisation du peroxyde d'hydrogène pour convertir la pâte kraft blanchie en pâte à dissoudre et en cellulose microfibrillée.

Ce projet étudie la conversion de la pâte Kraft blanchie en pâte à dissoudre et en cellulose microfibrillée via trois systèmes oxydants à base de peroxyde d’hydrogène :
(1) l'activation de H2O2 par des composés à base de cuivre pour produire des radicaux hydroxyles très oxydants,
(2) la combinaison d’une extraction alcaline avec l'oxydation au H2O2 pour éliminer les hémicelluloses, tout en oxydant la cellulose, et
(3) l’oxydation par le periodate de sodium suivie d'une oxydation au H2O2 pour enrichir la pâte en groupements carboxyles.

Les propriétés des pâtes à dissoudre sont difficilement atteintes, mais les traitements (1) et (3) conduisent à des microfibrilles de cellulose intéressantes avec une réduction de la consommation d'énergie.

Enfin, pour évaluer l’aptitude à la dissolution, une méthode utilisant la tricarbanilation de la cellulose a été développée. Cette méthode simple, reposant sur la mesure de la taille des particules en cours de dissolution par DLS, permet de discriminer des pâtes cellulosiques.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 2 juin 2022

Université Grenoble Alpes