Aller au menu Aller au contenu
Nous rejoindre
Nous rejoindre
Nous rejoindre

> Nous rejoindre > Offres de thèse

Offres de thèse au LGP2

Publié le 16 juin 2022
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Appel à candidatures

Vous êtes intéressé par une ou des offres de thèse. Adressez votre candidature selon les modalités précisées dans chaque fiche.

Offres de thèse au LGP2

Offres de thèse au LGP2








  • Document Adobe PDF
    REVeBIO - Fin de vie des appareils électroniques imprimés sur substrats cellulosiques : recyclage et valorisation des matériaux biosourcés et des encres fonctionnelles Document Adobe PDF Le projet REVeBIO s’inscrit dans le contexte de la croissance de la production d’appareils électroniques imprimés. De nouvelles questions se posent concernant la fin de vie de ces produits et, en particulier, leur recyclabilité et leur impact sur l’environnement et la santé. Pour atteindre les objectifs du Pacte Vert européen et inclure le développement de ces nouveaux matériaux électroniques bio-sourcés dans une économie circulaire, les objectifs de REVeBIO sont : (1) développer des processus de recyclage éco-efficaces pour séparer sélectivement tous les matériaux récupérés (fibres cellulosiques et composants d’encre à valeur ajoutée) ; (2) quantifier les matériaux récupérés afin d’évaluer leur impact environnemental sur le solide ainsi que sur les rejets liquides ; (3) valoriser et réutiliser les rejets récupérés constitués d’un mélange de fines cellulosiques, minéraux et composants d’encre à valeur ajoutée (argent en majorité) en étudiant deux manières de valorisation.
  • Document Adobe PDF
    RegenCell - Procédé propre de dissolution de la cellulose de bois pour la production de fils textiles Document Adobe PDF RegenCell est un projet, financé par l’ANR, qui vise à développer un nouveau procédé de production textile à partir de cellulose de bois (pâte à dissoudre), comme une alternative écologique et rentable au procédé viscose existant et polluant. S’appuyant sur des résultats exploratoires prometteurs, trois laboratoires universitaires et un centre technique (LGP2, UniLaSalle, Gemtex et CTP) proposent un procédé durable et évolutif afin de dissoudre la cellulose dans un solvant aqueux à température ambiante et la régénérer principalement sous forme de fils et de films.
  • Document Adobe PDF
    Etude de l’effet de la nature des oligosaccharides d’hémicelluloses de bois sur leurs propriétés prébiotiques Document Adobe PDF Une étude précédente a permis de mettre en évidence les propriétés prébiotiques très intéressantes apportées par des mélanges d’oligosaccharides obtenus par autohydrolyse du bois, qui se sont avérées équivalentes voire supérieures à celles des prébiotiques existants sur le marché (fructo-oligosaccharides). L’objectif du présent projet est de déterminer l’impact de la nature des différents composants des mélanges d’oligosaccharides obtenus par autohydrolyse de bois sur leurs propriétés prébiotiques, pour tenter de déterminer quelles fractions de ce mélange sont les plus intéressantes.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 16 juin 2022

Université Grenoble Alpes